«La Filière Sociale et Agro-écologique du Riz» 

Le programme «Likilimba de riz» a comme objectif finale d'établir des «Filières Sociales et Agro-écologique du riz (FSAR)» dans la région du Katanga (RD Congo). Cela consiste dans le développent économique, social et individuel de tous les différents acteurs impliqués dans le processus de la production à la vente.

Le développement économique de la FSAR garantit aux riziculteurs accès équitable au marché, l'approvisionnement alimentaire régulier et la stabilisation des prix pour la population et un bénéfice économique pour les femmes détaillantes et les commerçants intermédiaires. De plus, tous les profits générés par l’usine de transformation vont être utilisés au bénéfice des acteurs impliqués en forme de fond communs pour les villages, étendre les formations agro-écologique à autre villages, micro-crédits et « labour-saving technologies » de production locale.

 

L’innovation de la « filière sociale » est aussi dans son caractère participatif. En effet l’objectif est que la filière joue le rôle de «centre pour la communication et l’empowerment». Tous les différents acteurs, interdépendants à la filière par une relation de commerce, sont encouragés à échanger leurs connaissances et leur analyse critique sur des questions tant techniques que sociales.

 

Mazao organise des activités participatives avec les agriculteurs et les femmes détaillantes de riz en utilisant la méthode d'évaluation rurale et le théâtre participatif. Questions allant de l'agriculture, aux techniques de post-récolte, à la nutrition, aux problématiques de genre et foncière. A l’intérieur de l’usine de transformation le « théâtre participatif » est utilisé pour le processus décisionnel et le développement créatif de chaque employée. Entre autre chose, l'approche vise la prise en charge et l’organisation communautaire  comme les clés pour la sécurité alimentaire long-terme et la résolution de problèmes socio-économique.

Programme de Production Likilimba

Mazao fait des formation en SRI (Système de Riziculture Intensive) ; une méthodologie agro-ecologique et intelligente face au climat qui permet aux agriculteurs de produire plus de céréales en utilisant moins de semences et d'eau, et moins d'intrants achetés. Contrairement à d'autres stratégies agricoles, le SRI ne repose pas sur des projets d'infrastructures, de nouvelles variétés ou d’engrais, d'herbicides ou de pesticides pour augmenter les rendements. Depuis 2014, le SRI a permis aux familles paysannes du village pilote de Magenge d’augmenter leur production de 3 fois. De 1-2t/h à 5-6t/h. Alors que notre champ expérimentale a Magenge a produit 9t/h.

 

Programme production se résume en 8 aspects:

  1.  Formation et suivi permanent en SRI (système de riziculture intensive): qui augmente la production de riz 0.5-1T\h à 5-10T\h

  2. Echange et expérimentation de caractère agro-écologique (de techniques autochtone durable et découverte scientifique sur le sol, la gestion des ressources naturelles et l’agriculture de conservation).

  3. Traction Bovine (pâturage holistique) ou\et labour saving-technologies: une famille paysanne pourras augmente la surface cultivé de 0.25-1H à 2-3H

  4. Système de canalisation pour l’irrigation et le drainage: qui permettra d’effectuer 2 récoltes par an de riz et avoir un plus efficace contrôle de l’eau.

  5. Système d’entraide agricole (Likilimba): diminution des efforts et augmentation de la surface cultivéépôt communautaire: pour améliorer la conservation, réduire les taches, et faciliter la commercialisation

  6. Formation en activités de post-récolte: réduction des gaspillages, préserver qualité et accélérer le reconditionnement

  7. Production et commercialisation de la culture de couverture en alternance au riz (legumineuse) 

Schéma du fonctionnement de la Filière Agro-écologique du Riz