Lima Utapata

- Qui cultive trouve!-

NOUVELLES 2015

Joyeux Noël et Bonne Année!

 

Mazao souhaite un joyeux Noel à tous les personnes qui sont impliquées dans les projets au Congo et aussi à tous ces qui soutiens les activités en distance. Nous remercions tous les efforts fourni cet année et nous souhaitions que le 2016 puisse amener à l’accomplissement de nos rêves et désires pour le développement durable de ce merveilleux Pays, le Congo.

TERRA MADRE GIOVANI

 

Du 3 au 6 octobre 2015, Mazao va participer à Terra Madre Giovani "We feed the planet", evenement organisé par Slow Food à Milan avec son delegué de Lubumbashi GUILLAUME MASIYA.

 

Il va suivre aussi une formation à Palermo sur le greffage des arbres fruitiers pour après retourner au Congo avec une nouvelle connaissances. 

 

Si vous voulez parteciper aux frais de sa formation en Italie clickez ici

Mazao à EXPO

11 Septembre 2015

"A multi-actor approach: public-private partnerships for sustainable development"

15:00 – 17:00 EXPO

CASCINA TRIULZA

Conference "The Social Rice Supply Chain", Luca Urbano

NOUVELLES 2014

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/12

Università degli Studi di Scienze Gastronomiche-Pollenzo,

1 Avril 2015

Conference "La Filière Sociale du Riz" ,

Luca Urbano

Si vous voulez parteciper aux frais de sa formation en Italie, clickez ici

 

Mars 2013



Pour le développement de «labour saving technologies», Mazao recherche des personnes, des associations ou des étudiants ingénieurs (de préférence) qui peuvent travailler avec nous en partageant leurs idées et expertise pour le développement de technologies durables (ce qui économisent le travail tout en améliorant le rendement,  réduisent l'impact sur l'environnement par l'utilisateurs - accessibles à tous grâce à faibles coûts de production - facilement reproductibles et réparables sur place).



L'idée est de les fabriquer localement par des ingénieurs /mécaniciens congolais, en élaborant avec eux des techniques qui répondent aux besoins de grands groupes de bénéficiaires et qui, donc, peuvent être facilement achetés par un groupe uni (comme un groupe d'agriculteurs) en utilisant l'épargne collective et le système de micro-crédit (à taux "0" et remboursable en nature, par exemple avec des sacs de riz).


Une de ces technologies, par exemple, est la "biocharstove." Un fourneau alimenté avec les déchets de l'agriculture, qui produit une flamme propre et sécuritaire pour la cuisson; et qui grâce à la combustion interne, dite pyrolyse, produit un charbon très fertilisant, appelé biochar. Il peut être ensuite enfoui dans le sol, en améliorant les propriétés agronomiques.


En RD Congo, comme dans de nombreux autres pays à travers le monde, le carburant le plus répandu pour la cuisine est le «charbon de bois», produit à partir de la combustion du bois des forêts. Les problèmes liés à l'utilisation à grande échelle du charbon de bois sont nombreux: des problèmes de santé, accidents domestiques, au déboisement à grande échelle.

Fundraising corner

Mai 2014

 

Mazao buys local paddy rice from disadvantaged farmers, it transforms it to produce white rice while using green energy and sells it exclusively in the local market.

The profit is totally reinvested in community development activities that generate more value, and that are thought, chosen and planned totally by the initials rice farmers.

Mazao has found a formula to self-development which can work endlessly to override/overcast the dependency of regular funding in a ever crisis world.

Now we need 15,000 $ to initiate the Butterfly effect, which is enough money to buy enough rice from farmers to make our "boomerang machine" start running.

 

How does it work:

1.  The 15,000 $ will be used to buy a half the yearly production in paddy rice of 100 farmer’s families, about 39b tons

2.  After polishing 39 tones become 25 tons of half brown rice

3.  This rice is then sold in the local market and the revenue will produce 27,000 $ 

4.  We then need to pay transports, transformation, packaging and other labor costs involving the process (7,000$)

5.  We are left with 20,500 $ of which 15,000 $ are re-invested for the butterfly effect to buy other 39 tons. The 5,000 $ are put into the community decision process to generate ideas put in action, through art and theater, colors and games. 

Ils disent de nous... 

On cherche expertise en...